A B C D E F G H I J K L M N O P R S T V W Z

544 pages, 28 euros
ISBN 978-2-35821-111-6
165 x 215

commander

Jacques-B. Brunius

Dans l'ombre où les regards se nouent

Écrits sur le cinéma, l'art, la politique. 1926-1963

Édition établie et présentée par Grégory Cingal, avec la collaboration de Lucien Logette.

«Touche-à-tout de génie» selon son ami André Breton, explorateur des limites non frontières (on lui doit la découverte du palais du Facteur Cheval), Jacques-Bernard Brunius (1906-1967) incarna, jusqu’à son dernier souffle, l’éthique sans compromis des jaillissements créateurs du rêve, de l’indignation, du rire et de leur fulguration dans l’amour. Cinéaste, acteur, essayiste, poète, traducteur, dramaturge, ce gentleman surréaliste joua à tous les jeux sans penser à ramasser sa mise, ni ses gains. De son œuvre protéiforme, l’ingrate postérité n’a retenu que ses rôles marquants chez Renoir et les frères Prévert, ainsi que son film précurseur sur l’art brut, Violon d’Ingres. Ce volume rassemble ici la meilleure part de ses chroniques, lettres, poèmes et essais sur le cinéma, le théâtre, la littérature, le collage, la révolution, l’érotisme… et les étourneaux de Trafalgar Square.

X