A B C D E F G H I J K L M N O P R S T V W Z

424 pages, 26 euros
ISBN 978-2-35821-068-3

commander

Erich Mühsam

Bohème et révolution

Journaux intimes (1910-1924)

Présentation et traduction de Charles Daget

Né le 6 avril 1878 à Berlin, pendu le 10 juillet 1934 par des SS au camp de concentration d’Oranienburg, le poète anarchiste Erich Mühsam a défendu sa vie durant le principe d’une société libérée des deux fardeaux pesant sur les épaules de l’humanité : l’État et le capital. Opposant lucide et irréductible à toute forme de nationalisme, il fut, au même titre que G. Landauer ou encore B. Traven, l’un des acteurs majeurs de la révolution bavaroise des conseils (1919), une révolution balayée par la social-démocratie allemande.
Véritables « confessions d’un anarchiste », ces Journaux intimes constituent un témoignage irremplaçable sur la vie de la bohème avant 1914 – Mühsam fut une  figure du Schwabing, le Montmartre bavarois où il côtoyait le cabaretier Roda Roda et Franz Wedekind, la grande voix théâtrale de l’expressionnisme allemand –, et sur les conditions d’existence des révolutionnaires emprisonnés durant les premières années de la république de Weimar – il fut libéré en décembre 1924, à l’occasion d’une amnistie destinée à sortir Adolf Hitler de prison où il séjournait depuis son putsch raté de 1923.

X