A B C D E F G H I J K L M N O P R S T V W Z

104 pages, 12 euros
ISBN 978-2-35821-069-0

commander

Gilles Hanus

Quitter l'université sans renoncer au savoir

Le Freies Jüdisches Lehrhaus de Franz Rosenzweig

Au seuil d’une carrière universitaire que tout laissait présager brillante, et alors qu’il venait, refusant  finalement le baptême, de retrouver son être (en l’occurrence son être-juif), Franz Rosenzweig prit la décision étonnante de renoncer à ladite carrière sans renoncer cependant au savoir. Il ne s’agissait pas pour lui de se retirer dans la solitude monacale du penseur indépendant, mais bien plutôt de créer un lieu inédit qui favorisât un penser nouveau et contribuât à l’éclosion d’une forme de pensée commune qui ne fût ni école, ni secte. Le nom de ce lieu ? Freies jüdisches Lehrhaus : libre maison d’étude juive. Son but ? Renouer avec l’étude (Lernen) en la renouvelant en profondeur ; retrouver par-delà les questions imposées du savoir universitaire, l’intensité des questions véritables ; accomplir le trajet qui, du savoir académique, mènerait à l’intensité d’une pensée qui fût une vie.

Il nous a semblé opportun de scruter aujourd’hui ce pas en retrait, dont nous pensons qu’il est susceptible d’inspirer à nouveau tout rapport exigeant au savoir.

G. H.

X