A B C D E F G H I J K L M N O P R S T V W Z

272 pages, 29 euros
ISBN 978-2-35821-048-5

commander

Boris Pilniak

Racines du soleil japonais

… Je me réveillai à l’aube, et ne compris pas tout de suite où j’étais. Autour de moi il faisait sombre, et à côté un coq chantait, d’autres coqs lui répondaient, et à côté chantait un rossignol. Ces sons ressemblaient aux sons de notre campagne russe. Je jetai des regards alentour. Les shōji (murs de papier de la maison japonaise) avaient été déplacés, et le soleil naissant striait leurs sommets de bandes rouges flamboyantes. Le hibachi (brasero japonais) s’était éteint ; il faisait froid, de ce froid vif des aubes d’avril.
Boris Pilniak

À l’occasion de son séjour dans l’archipel au printemps 1926, l’écrivain soviétique Boris Pilniak donne au quotidien Asahi Shinbun la série d’articles qui, remaniée, deviendra Racines du soleil japonais. Récit de voyage atypique et sensible – c’est Pilniak qui y est l’étranger, le « barbare en Asie » – ce texte marque aussi un temps fort des relations nippo-soviétiques. Traduit pour la première fois en français, Racines du soleil japonais est accompagné d’un important appareil critique ainsi que de la traduction d’articles parus en 1927 dans la Pravda qui révèlent la polémique suscitée par ce livre en Union soviétique.

Traduit par Barbara Eydely
Édition préfacée, annotée et commentée par Dany Savelli

X